First Engine start up, FW190 Focke Wulf, April 2009.

 

First Engine start up, FW190 Focke Wulf, April 2009. from youtube by Eric Goujon
related video : Rev up Your Engines and Get Ready to Race With April Rose
related video : Focke Wulf FW-190A-9 Start Up at Chino
En 1937, lOberingenieur Blaser met au point le premier prototype du Fw 190, doté dun moteur « en étoile » BMW 139. Ce type de moteur est préféré à celui dit « en ligne » de la firme Daimler-Benz (il sagit du DB 601), puisquil offre, daprès eux, de plus grandes possibilités de développement. Cest dans les environs de Brême, le 1er juin 1939 que le premier prototype (Fw 190 A-0) prendra lair, avec aux commandes le pilote dessai Hans Sander. Il en résulta des problèmes de surchauffe du moteur, du fait de limposante casserole dhélice. De plus, le moteur BMW manquait singulièrement de puissance, ce qui força les ingénieurs de Focke-Wulf à le remplacer par une version plus puissante, le BMW 801, équipé dune soufflante de refroidissement. Notons également que les 9 premiers appareils de pré-série avaient une surface alaire plus réduite (15m²) comparé avec la version de série définitive (18,30m²).

Une fois ces modifications effectuées, un nouvel essai satisfaisant se déroula sur laérodrome de Rechlin, au cours de lannée 1940 : aucun problème particulier ne sera décelé par les ingénieurs allemands. Larmement de lengin était néanmoins très léger et également insuffisant, puisquil ne se composait que de 4 mitrailleuses MG 17 synchronisées de 7,92mm, et malgré le mécontentement des pilotes de la Luftwaffe à ce sujet, une centaine de Fw 190 A-1 sortiront des chaînes de montage de Hambourg et de Brême, et ce jusquà la fin du mois de mai 1941. Le moteur de cette version de série sera aussi remplacé par un BMW 801C de 1620 ch., ce qui lui permit datteindre une vitesse de 625 km/h en palier. Lappareil est donc engagé au combat en septembre 1941, après avoir été testé par la 6ème Escadrille (Staffel) de lescadre de chasse (Jagdgeschwader) 26 (6./JG 26) basé au Bourget et par lErprobungstelle (centre dessai) de Rechlin.

The vintage Focke-Wulf Fw 190 Würger, was a German, single-seat, single-engine fighter aircraft designed by Kurt Tank in the 1930s. It was used by the Luftwaffe during World War II. It partially replaced the Messerschmitt Bf 109 in 1941. Over 20,000 were manufactured, including around 6,000 fighter-bomber models. Production ran from 1941 to the end of hostilities, during which time the aircraft was continually updated. Its later versions retained qualitative parity with Allied fighter aircraft. The Fw 190 was well-liked by its pilots, and was quickly proven to be superior in all but turn radius to the Royal Air Force's main front line fighter, the Spitfire Mk. V variant, on its combat debut in 1941.[1][2] The early Fw 190As performance decreased at high altitudes which complicated its use as a high altitude interceptor. These complications were mostly rectified in later models and the introduction of the Focke-Wulf Fw 190D variant. Like the Bf 109, the Fw 190 was employed as a "workhorse", and proved suitable for a wide variety of roles, including Air superiority fighter, Strike fighter, Ground-attack aircraft, Escort fighter, and Night fighter. Some of the Luftwaffe's most successful fighter aces flew the Fw 190. Erich Rudorffer claimed 222 kills, Otto Kittel 267 victories, and Walter Nowotny 258 victories. A great many of their kills were claimed while flying the Fw 190.